Le fameux nom « Isenflotte » appartient désormais au passé…

Et oui, c’est à nouveau une magnifique journée ensoleillée, sans pluie, qui attendait les campeurs ce matin. Mais est-ce qu’ils savaient vraiment ce que le staff leur réservait comme activité la journée et comme surprise le soir ? Nous sommes certain que vous allez vouloir connaître la suite de la journée… Alors restez avec nous et continuez la lecture.

Avant toute chose, toute activité, il faut bien sûr prendre des forces et quoi de mieux qu’une bonne tartine à la confiture de cerise avec du beurre, un bon verre de jus d’orange et bien-sûr une bonne tasse de café pour le staff? Ahhhhh les petits déj’ à Isenfluh c’est sacré!

Mmmmmmmh c’est bon… J’en prendrais bien une quatrième…

Et oui, le petit déjeuné a été particulièrement important aujourd’hui car tout de suite après, toute l’équipe s’est embarquée dans la première randonnée du camp, en préparation au bivouac de jeudi :

  • Objectif : manger dans un grand pâturage traversé par une petite rivière (Chüebodmi)
  • Distance : 2.76 km
  • Temps: 2h de marche
  • Dénivelé : 580 m

Et c’est parti pour 2h de marche. Et oui, faut bien mériter son bon sandwich et son petit pain au chocolat…

 

Heureusement qu’il y a Camille, la mono, pour motiver les troupes par sa bonne humeur.

 

Il restera toujours des infatigables pour grimper encore plus haut et avoir une magnifique vue sur les trois bernoises (voir photo de couverture du jour).

La balade fut éprouvante pour certain, une balade de santé pour d’autres, mais ce que l’on retient c’est que tous sont arrivés à l’objectif et ont pu déguster un succulent sandwich préparé avec amour par les cuisinières.

Après l’effort, le réconfort du sandwich, embaumé par des discussions passionnées sur la coupe du monde.

 

« Ce n’est pas ceux qui ont de la chance qui sourient ; ce sont ceux qui sourient qui ont de la chance. » (Sœur Emmanuelle)

Dans un cadre magnifique, une création rayonnante et verdoyante, chaque groupe s’est retrouvé individuellement pour un temps de médit’ sur le Psaume 99 et à propos de la sainteté à laquelle Dieu nous demande d’aspirer. Devant une telle perfection de la nature, ce magnifique cadeau de Dieu, nous ne pouvons qu’être reconnaissance et désireux de plaire à ce Père qui nous gâte tant!

Un super mono, Baptiste, pour diriger son groupe dans un temps de médit’ et de partages.

Mais que pouvait bien être la surprise du jour, mentionnée dans l’introduction de cette journée?

Et bien, après une passionnante prédication de Joël sur le salut et la sainteté qui nous est demandée tout au long de notre vie à partir du moment où l’on accepte Christ comme Sauveur et Seigneur, les jeunes ont eu le privilège de pouvoir voir les dernières 30 minutes de la demi-finale France-Belgique.

Avec seulement une soixantaine de jeunes supporters, la Fanzone de Isenfluh n’a rien à envier à toutes les autres Fanzones de Suisse ou de France!

Ce que l’on peut retenir de cette journée, c’est la joie qui transpire des jeunes, leur engouement pour toutes les activités proposées et leur amour de plus en plus fort pour le Père.

« Tu m’as montré les chemins qui conduisent à la vie, tu me rempliras de joie par ta présence. (Actes des Apôtres 2, v.28)

A demain…

Les timidités disparaissent, les amitiés se créent, une magnifique ambiance de camp apparaît…

Et c’est parti, première journée complète à Isenfluh pour les campeurs. Après une bonne nuit reposante, toute l’équipe s’est réveillée sous un magnifique soleil réchauffant rapidement les tentes. Nous pouvons remercier notre Père pour ce privilège!

Mais avant de déjeuner, place à la médit’ par groupe, un moment privilégié de partages, lecture de la Parole et réflexions personnelles. Chaque groupe se trouve un endroit calme et propice à passer un bon moment ensemble.

La troupe féminine de Marina lors de leur médit’ du matin

La troupe de David a choisi la hauteur pour passer un moment privilégié à l’écoute de la parole de Dieu

Mais ce n’est quand même pas totalement les vacances pour les jeunes car des tâches quotidiennes les occupent directement après le petit déj’. Vaisselle, sanitaires, aspirateur dans la salle de réunion, tri et ramassage des déchets dans la propriété. Il n’y a pas de quoi s’ennuyer ! Mais ces moments favorisent aussi de belles discussions, initient de nouvelles amitiés et développent de nouvelles compétences chez les jeunes (parents, prenez en bonne note !)

Trois jeunes filles en pleine discussion pendant les services du matin

Après avoir rendu tout propre le chalet, c’est au tour de Daniel de nous apporter le message à propos du Père céleste et de ce qu’il est et représente pour nous, ses enfants. Nous avons un incroyable privilège de pouvoir compter sur un Père qui nous aime et qui veut prendre soin de nous, bien au-delà de ce que l’on pourrait imaginer !

L’après-midi fut bien sportive, avec la mission « Stratego », un jeu de grades où deux équipes s’affrontaient, dont chaque joueur avait un grade spécifique, le limitant dans ses possibilités de capturer de l’adversaire.

Entre deux parties du jeu de grades, rien de tel qu’une petite pause sur un banc pour récupérer avant de repartir à l’assaut.

Mais ce n’est pas tout, car tout de suite après s’est lancé le tant attendu jeu des numéros, qui demande agilité, stratégie, force pour déplacer un David bien solide (voir photo ci-dessous), une bonne vue mais aussi du courage pour affronter l’équipe du staff lors de la dernière partie.

David résiste à l’assaut, mais jusqu’à quand ? D’ailleurs, arrivez-vous à deviner quelques numéros ?

La journée a beau être remplie, il y a toujours le temps pour un petit jeu improvisé au bord d’une table, et c’est encore plus la classe si c’est en compagnie du grand chef de camp, Daniel, ou de la souriante aide-technique, Naomi.

Un chef de camp proche des campeurs, une aide-technique dynamique, tout ce qu’il y a de mieux pour rendre la partie intéressante.

Même s’il y a eu quelques petits bobos (bien-sûr rien de grave), les campeurs peuvent compter sur Sara, l’incroyable infirmière, pour retrouver le sourire et oublier la douleur.

Sara, notre infirmière attitrée

Voilà une belle journée qui s’achève, les jeunes vont sûrement bien dormir! Et demain…. surprise (suite dans le prochain article).

« Oui, tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, tu es plein d’amour pour tous ceux qui font appel à toi. » (Psaumes 86, v.5)

 

Le camp s’anime…

C’est le jour J, nous l’attendions tous, les jeunes arrivent enfin.

Mais avant que les campeurs n’envahissent Isenfluh, le staff s’est réveillé de bonne heure pour finir les derniers préparatifs, pour affiner le planning, mais surtout pour remettre ce camp à Dieu dans la prière et approfondir sa parole, en particulier le chapitre 6 de l’évangile de Matthieu contenant la prière du Notre Père, le thème du camp.

Chaque jour, un aspect de cette magnifique prière sera étudié, médité et mis en parallèle à des aspects concrets de la vie quotidienne. Notre plus grand désir est que chaque enfant présent dans ce camp soit fortifié dans sa foi et découvre ou redécouvre une vie en communion avec notre Père céleste. C’est ce que Dieu désire par-dessus tout et nous voulons accompagner les jeunes dans cette démarche.

Le calme village de Lauterbrunnen peut avant l’effervescence autour de l’arrivée des campeurs

Les jeunes sont donc arrivés en début d’après-midi dans le petit village de Lauterbrunnen, où tout le staff les attendait avec impatience. Venant de France, de Suisse, d’Allemagne, ou même d’Israël, tous ces jeunes sont enfin réunis pour vivre le même camp mémorable. Dans ce paysage de carte postale, les jeunes ont pu faire la connaissance de leur moniteur ou monitrice et aussi des campeurs avec lesquels ils devront vivre sous la même tente, et se partager les fameux lits de paille.

Afin de vous faire découvrir quelques têtes, vous faire admirer les premiers sourires et repérer les premières amitiés qui se sont formées durant la montée au chalet, voici quelques photos des équipes avec leur moniteur/monitrice.

La belle équipe de Camille

 

Une belle pose prise par l’équipe de gars de Thibaut

 

Quelle belle équipe avec Florine aux commandes

 

Nelly et ses souriantes campeuses

 

Florian, bien entouré par ses campeurs

Finalement, nous tenons à vous présenter l’équipe cuisine du camp, entièrement féminine, qui s’est engagée pour nous préparer de bons petits plats, nécessaires au bien-être de tous ces jeunes et du staff.

Une belle équipe de choc avec Cloé, Laurène, Salomé et Marianne (gauche à droite)

Vivement demain pour de nouvelles aventures !

 » Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous  » (Philippiens 4, v.4)

Dans l’attente des campeurs…

Aujourd’hui, le staff du premier camp de l’été à Isenfluh s’est activé pour préparer tout ce qui permettra de rendre ce camp inoubliable pour les jeunes. Que ce soit dans la préparation des tentes, des salles de réunion, des terrains de sport, des jeux, le staff ne s’est pas ennuyé.

Ici, tout le monde se réjouis d’accueillir les jeunes et de partager avec eux des moments qui resteront gravés dans nos mémoires ! 

Chaque jour, des photos, vidéos, rétrospectives de la journée apparaîtront sur cette page pour vous tenir au courant des événements.

Merci de nous soutenir dans la prière durant tout ce camp où de riches moments vont être vécus.

Une équipe de choc pour encadrer ce camp

« Attache-toi à Dieu, et tu auras la paix; tu jouiras ainsi du bonheur » (Job 22, v. 21)

Voici de quoi faire rêver!

L’ensemble des films des camps JAB 2017 sont disponibles sur cette page…

Nous vous invitons également à vous abonner à notre chaîne youtube afin d’être avertis des dernières nouveautés.

https://jabsuisseromande.ch/films-des-camps/