Après les efforts du bivouac, les campeurs ont pu faire une grasse matinée jusqu’à 9h.  Suivie par un brunch puis un message de Philippe sur le pardon.

Suite au message les garçons et les filles sont partis en forêt chacun de leur côté pour créer une cabane. Les garçons ont construit “L’Antre du Grizzli” et les filles nous ont présenté “Mille Feuilles” ainsi que “La Mousseuse”.

“l’Antre du Grizzli”

“Mille Feuilles”

“La Mousseuse en construction”

Plus tard les campeurs sont retournés au camp et ont du préparer leur repas au feu de bois avec des ingrédients tels que des carottes, des pommes de terre, des tomates, de la viande hachée, des oignons, de la pâte à pain, de la confiture, et des condiments fournis par l’équipe cuisine. Ils ont ainsi pu imaginer plusieurs recettes originales. Les garçons de la troupe 5 ont présenté comme entrée à notre jury des sauterelles grillées à la burkinabé!  “C’était excellent!” Jonathan tandis que Philippe contrastait son avis : “Les cuisses de sauterelles sont bien meilleures que l’abdomen !” . Les garçons de la troupe 7 ont créé un Eiger de carottes ainsi qu’un kebab. Les garçons de la troupe 6 ont façonné une montagne de steak haché sur son lit de patates. Les filles quant à elles se sont toutes rassemblées pour faire le même repas, dont le dessert était un pain de trappeur fourré à la confiture.

 

L’équipe technique

Quoi de mieux pour marquer le point culminant du camp qu’une excursion avec une marche d’environ 30km et de passer une soirée à 1780 m d’altitude, à l’ombre de majestueuses montagnes?

Avant de partir, Thomas a poussé le camp à réfléchir sur la suite de la prière de Notre Père. Le Psaume 37 nous invite à considérer le fait que la volonté de Dieu est que nous le connaissions et que nous cherchions à le connaitre de plus en plus parce que c’est une chose qui durera pour l’éternité.

Je lève mes yeux vers les montagnes: d’où viendra le secours? Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait le ciel et la terre.
Psaumes 121 v 1-2

Sans savoir ce qui les attendait, les campeurs se sont mis à se préparer pour la randonnée; les vêtements chaud et les k-way, la crème solaire et les casquettes furent indispensables au bon fonctionnement du périple. Une fois tous réunis devant le chalet, le coup d’envoi fut lancé pour une descente en direction de Lauternbrunnen, pour ensuite poursuivre jusqu’au fond de la vallée.

Les chordes de la guitare et les refrains du chant “Abba Père” ont motivés les campeurs avant une pause bien méritée pour le repas du midi. Un moment tranquille qui permit de reprendre des forces avant de faire face à la montée jusqu’à Obersteinberg.

L’effort léger et agréable de la marche en fond de la vallée s’est transformé en quelque chose de plus intense: la transpiration, la détermination et la collaboration. Les campeurs ont apprécié que le soleil s’efface derrière les nuages pendant qu’ils étaient concentrés à mettre un pied devant l’autre.

La sortie des bois fut également synonyme de sortie des imperméables.  Détrempés et bien fatigués, sans avoir perdu un seul campeur, la vue de la cabane pour la nuit a suscité des cris des joie et des sprints jusqu’au dortoirs bien chaud et secs aussi bien que les tasses du thé, les bols de soupe et les montagnes de spaghettis.

Tous rassemblés sous la lumière des lampes de poches, nous avons entendu les témoignages de la réalité de Dieu dans les vies des moniteurs et des campeurs.  Jonathan nous a rappelé que l’Évangile n’est pas une théorie intellectuelle, ou simplement une autre philosophie pour la vie mais que c’est tout d’abord une relation vivante avec le Dieu Tout Puissant qui a crée l’Univers et qui agit personnellement dans nos vies.

La nouvelle d’un réveil à 7h a été rencontrée avec une résistance impressionnante par tous les jeunes pour continuer la courageuse ascension.  Remplie d’un bon petit déjeuner et avec la promesse d’une montée moins raide, une file indienne prit le chemin toujours entourée par les nuages.

Le groupe s’est divisé en deux une fois arrivée a la descente – ceux qui voulaient mettre un bon rythme sont  partis devant pendant que la reste du camp a profité de descendre évitant les racines, les pierres et la boue glissantes.  Aujourd’hui la destination pour le pique-nique était Mürren et les campeurs se sont réjouis de voir l’équipe cuisine avec les tranches de pain, les saucisses, le fromage, les chips, les biscuits et les gâteaux en bras.

Les campeurs s’en sont retournés le plus vite possible au chalet pour se doucher avec un enthousiasme extraordinaire après presque 7h de marche.

La vadrouille, s’est finie avec un repas de hamburger et frites puis le film “Jésus, l’enquête” et l’assurance d’une grasse matinée.  En espérant que demain nous aurons tous la force et l’énergie pour cette dernière moitié du camp!

L’équipe JAB

 

Pour bien continuer sur notre lancée nous vous partageons les temps forts de notre troisième jour de camp.

L’équipe technique

C’est avec le doux son du clairon que les campeurs se sont réveillés ce matin pour une journée spéciale 75 ans. En effet le premier camp JAB à Isenfluh a eu lieu il y a 75 ans.

Philippe nous partage son talent au clairon

La journée a commencé avec une séance de sport et un lever de drapeau comme au temps de la MAB (Milice de l’Action Biblique), l’ancêtre de la JAB.

Les garçons faisant des pompes

Jonathan effectue le lever de drapeau

Plus tard, les campeurs ont eu droit à un petit déjeuner bien mérité.

Il y a 75 ans, le chalet du Fondateur n’était pas encore construit. Matthieu nous a donc apporté le message sur la suite du Notre Père : ” Que la sainteté de ton nom soit respectée “, dans le Mazot.

 

Les campeurs entassés dans le Mazot

Suite au message une inspection des tentes a eu lieu, quatre critères étaient évalués : l’accueil, la propreté, le rangement et la décoration, les résultats ont été donnés durant le repas de midi.

Durant l’après midi une course d’orientation a été organisée.

Samuel P, Emily, Jérémie lors de la course

Après la course les campeurs ont pu prendre leur goûter et participer à différents tournois. Suite au repas du soir une soirée pâtisseries a été organisée.

Aurélie mange le travail des campeurs

C’est avec joie que les campeurs sont retournés dans leurs tentes pour une bonne nuit de repos.

‘Allez,  faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.’

Matthieu 28:19-20

L’équipe technique

 

 

 

Afin de vous faire revivre les instants si forts en rires et humidité de notre première journée complète, nous vous partageons une courte vidéo. Bon visionnage et gloire à Dieu!

L’équipe technique

‘Et vous n’avez pas reçu un esprit d’esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: “Abba! Père!”

Romains 8:15

Après une première nuit de sommeil sur la paille des tentes d’Isenfluh, les campeurs se sont réveillés avec un soleil éblouissant et ils ont émergé au son de la musique pour les motiver pour la suite de la journée !

Avant de passer au message du matin, les jeunes ont pu prendre un moment ensemble pour découvrir la première médit’ de la semaine et de manger le petit déjeuner sur la terrasse.  Le thème du message d’aujourd’hui nous encourageait à considérer comment nous pouvons s’approcher d’un Dieu si grand et si merveilleux en tant que pécheurs.  Nous avons découvert que grâce à tout ce que Jésus a accompli à la Croix, nous avons l’immense privilège de pouvoir l’appeler “Notre Père Céleste”.

Le lancement des tournois a suivi la méditation du matin.  Les campeurs se sont dispersés sur les terrains de basket, de badminton, aux tables de ping-pong et de baby-foot pour s’approcher des finales !

La nourriture de midi nous a fortifiés pour notre première marche depuis Isenfluh sous un ciel nuageux et la première pluie depuis des semaines !!  La balade nous a donné l’occasion de ne pas juste discuter un peu plus en profondeur mais de nous préparer pour les sorties en montagne à venir !  Les courageux campeurs se sont bien lancés dans le défi et ils ont eu pour récompense un goûter en arrivant au point de vue.  Pour la descente la course a déterminé ceux qui pourraient entrer dans les douches en premier.

La journée s’est finie avec les jeux de troupe avant d’aller au lit.

L’équipe JAB

 

Ils sont arrivés!!! Aujourd’hui à 14h30, tous les jeunes ont débarqués à la gare routière de Lauterbrunnen. Le coup d’envoi de la semaine à été donné avec la formation de toutes les troupes et la montée des jeunes en direction du camp.

Pendant la marche de Lauterbrunnen à Isenfluh, les campeurs ont fait connaissance avec leur moniteurs et le reste de leur troupe.

 

La troupe de Chloé

Aurélie et sa troupe

 Line et sa troupe se reposent pendant la montée

La troupe d’Annick bois un coup dans la chaleur

La troupe des jeune garçons de Thomas

La troupe de Guillaume

Samuel et son équipe des grands garçons

Les campeurs ont été accueillis au chalet avec un goûté. Ces premiers instants au camp ont été l’occasion pour eux de s’installer dans les tentes, de s’inscrire au tournois sportifs de leur choix et de se préparer pour la semaine magnifique à venir.

La réunion du soir a permis aux jeunes de mieux faire connaissance avec l’équipe des moniteurs, des aides-techniques et de la cuisine. De plus,  ils ont été introduits au thème de la semaine, “La prière du Notre Père”, à travers des sketchs, des chants et une courte méditation.

‘Notre Père céleste! Que la sainteté de ton nom soit respectée, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; ne nous expose pas à la tentation, mais délivre-nous du mal car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!’

Matthieu 6:9-13

 

Pour l’équipe, GM & RB