C’est sous sa version classique que se déroula cette première journée complète à Isenfluh, ou plutôt Isenflotte comme les habitués aiment à l’appeler alors que du ciel descend une pluie fraîche et continue.

Après un réveil en musique, tout le camp se réunit sur le terrain de badminton pour une première séance de morning workout. Sous la direction de nos deux coachs de fitness, Adanna et Matthieu, rutilants dans leur accoutrement colorés et futuristes, nous enchaînâmes échauffement doux et exercices plus corsés dans la joie et la bonne humeur. Les corps dégourdis et les esprit éveillés, chaque troupe se retrouva pour lancer la première médit’, par groupe et perso.

Nos deux coach du jour

Nos âmes nourries par ce moment passé avec la Parole de Dieu, le pain du déjeuner rassasia nos estomacs. Remplis d’énergie, les jeunes eurent ensuite le privilège de remplir différents services, du nettoyage des sanitaires tout en musique au récurage méticuleux des sols en passant par le tranchage des courgettes pour un prochain repas.

La salle de réunion vit ses rangées de chaises se remplir pour un moment de louange suivi d’un poignant message de Valentin sur le Psaume du jour, le n°8 en l’occurrence. “Connecte-toi à Dieu”, nous exhorta-t-il, à ce Dieu extraordinaire, le Créateur de l’infiniment petit comme de l’infiniment grand. Par-dessus tout, ce  n’est qu’en lui qu’on peut trouver notre vraie valeur, une valeur sûre qui ne fluctue pas au gré de nos réussites ou de nos échecs.

Petit coup de pub pour le bracelet de l’année tout juste arrivé 😉

Premier épisode d’une course d’orientation qui se poursuivra jusqu’à la fin du camp, les jeunes s’éparpillèrent aux alentours, à la recherche de pièces disséminées (et parfois bien cachées!) d’un puzzle qui, une fois complété, permettra de retrouver… mais chut! Ceci est le sujet d’un prochain épisode.

L’après-midi fut rythmé par un grand jeu savamment développé par notre directeur Jonathan. “Les négociateurs”: un mélange équilibré entre défis sportifs et stratégies intellectuelles. Trouver les trois contremaîtres pour se voir imposer un travail afin de gagner le nécessaire salaire, un franc Jab à échanger contre une matière première pour ensuite accéder à des denrées plus élaborées, le but étant d’étendre au maximum son empire économique à travers divers investissement, voilà en quelques mots en quoi consistait l’activité qui mobilisa nos pensionnaires. Certains campeurs unirent leur forces en formant des guildes, d’autres restèrent indépendants. Les résultats final s’avérèrent serré: nous acclamâmes deux équipes gagnantes.

             1 minute de chaise: dur travail imposé par une contremaître

 Achat de matières premières à la carrière

Le bureau d’enregistrement des guildes

La journée ne s’est pas terminée après les bonnes discussions des médit’ par groupe menées en fin d’après-midi: nos souriantes et sympathiques Alizée et Audrey nous ont concocté une soirée géniale et très élaborée pour aider les jeunes à mémoriser la Parole de Dieu de manière ludique. Pour la première partie qui se déroula sous forme d’escape game, des indices dissimulés étaient à retrouver et à résoudre… Suite à cela, de nouvelles équipes furent constituées et chacune créèrent et performèrent des sketchs illustrant un des versets à apprendre et leur compagnons durent retrouver quel passage était joué.

 

“Riche en bonté” bien illustré avec du bon thé

C’est heureux d’avoir passé une si belle journée que campeurs et moniteurs retrouvèrent leur sac de couchage pour une bien fraîche nuit…