C’est un magnifique soleil que les campeurs ont découvert ce matin en ouvrant leur tente. La nuit dans la paille, grande première pour la plupart, fut bien ressourçante. À peine le temps d’émerger du sommeil profond que Jean-Mi et son stagiaire Jean-Bert ont su enthousiasmer et réveiller les troupes grâce à l’incontournable cross-frite matinal. S’en est suivi la première méditation par groupe. Ce moment privilégié où l’on peut discuter du passage biblique du jour, s’édifier mutuellement et s’encourager dans la foi a été apprécié de tous. La matinée s’est poursuivie avec les témoignages poignants de Paco et Chloé et un court message de Dan. Ce dernier est revenu sur Marc 2 avec l’histoire du paralytique. Il est beau de voir combien Jésus connaît pertinemment les besoins de chacun, même ceux que l’on ne soupçonne pas. Il sait ce à quoi on aspire au plus profond et désire par dessus tout, que nous soyons libérés du péché. Après ce moment fort de message, les jeunes ont pu débuter les tournois et profiter d’un temps libre.

L’incontournable cross-frite
La troupe 1 en pleine médit’

Oui Mesdames & Messieurs, vous avez bien lu le titre de cet article, les Olympiades n’auront finalement pas lieu à Paris mais à Isenfluh. C’est dans cette petite bourgade paisible et reculée que les JO se sont déroulés cet après-midi même. Pas moins de 12 pays se sont farouchement affrontés lors de 6 épreuves revisitées pour l’occasion : la balle totale, le parcours du combattant les yeux fermés, les énigmes des allumettes, la balle débarras, le défi littéraire et la balle piquée.

La cérémonie d’ouverture des Olympiades
Le défilé des drapeaux
Des athlètes très patriotes
Communication, confiance et agilité, autant de qualités requises pour le parcours du combattant

La soirée a laissé place aux négociations. Chaque jeune pouvait soit grader soit régresser en standing en fonction de ses bonnes ou moins bonnes affaires. Les mieux lotis avaient droit à un concert privé de piano au coin du feu avec bougies et service personnalisé tandis que les moins chanceux devaient se satisfaire d’un sol caillouteux dehors au frais. Nous remercions de tout cœur David qui a conçu ces belles activités et guidé avec tact et souplesse l’entièreté de cette journée pour offrir des souvenirs inoubliables aux jeunes !

Clément en pleine négociation
La table des fins négociateurs

Chers lecteurs et parents, demain le camp partira pour sa première excursion. Cette journée risque d’être marquante pour bien des raisons mais nous ne vous en disons pas plus. Vous pouvez prier pour une météo clémente, la protection du Seigneur et des temps d’échanges privilégiés avec les jeunes.

La photo officielle du cadet 1 – 2024
Coucou au drône !
Joseph, futur campeur et mascotte du camp