Presque comme un Adam Smith découvrant les ruines d’une ziggourat à la truelle, la journée fut riche, très enrichissante et moins absconse que cette phrase.

Bonjour à tous !

Hier, nous étions dans le jardin et aujourd’hui, nous avons frotté les cimes. Un petit tour dans la canopée de Wilderswil a réveillé nos biceps, et les étages successifs de l’accrobranche ont fait tourner les têtes. Des tyroliennes vertigineuses et des conseils en suisse allemand ont égayé les échanges arbresques. Après ces arabesques en équilibre, et après les encouragements passionnés des moniteurs, nous sommes redescendus sur terre, et juste après, remontés un peu plus près des cieux, à Isenfluh.

Une bonne première marche de trois petites heures où tous les campeurs ont tenu le coup… bonne préparation pour la grosse journée de demain ! La cuisine nous a gâtés après cette première sortie de camp : des tartes au fromage délicieuses, savoureuses, onctueuses, exquises et presque enchanteresses.

Pour clore la journée en beauté, nous avons vécu un “chill spi”, activité où chaque campeur passe un temps privilégié avec Dieu, en glissant paisiblement d’un poste à l’autre. A travers le Notre Père, les jeunes ont pu regarder en eux-mêmes et regarder à Dieu. Une soirée magnifique, pleine d’émotions avec des bonnes discussions, des mises en lumière, des remises en question, des prières, et aussi beaucoup d’amour fraternel. L’ambiance est aussi délicieuse que les tartes au fromage.

La pépinière croît.

 

Merci beaucoup pour votre soutien, vos prières sont précieuses !
Quelques sujets de prière : beaucoup de reconnaissance pour ces jeunes, leur bonne humeur, leur motivation pour le camp et pour leur vie avec Dieu / la grosse journée de demain (on la vivra comme il y a 75 ans) / les jeunes qui ont été travaillés pendant le “chill spi” / les force et forme physiques de tout le staff / la météo, plutôt bonne jusqu’ici, on espère que ça continue !