“On peut pas être heureux sans Dieu, même si on a tout ce qu’on veut.”

Cette citation fut entendue dans la discussion après le film The Truman Show de ce soir. Une belle réflexion sur la vie et l’identité. La soirée film a clôturé une belle journée de camp, tranquille, posée, en toute amitié. Malgré les quelques antagonismes présents pendant le tournoi multisport, c’est le fair-play qui a gagné ; le beau jeu, les belles actions, les cris de guerre et les poignées de main. Les encouragements fusaient aux abords du terrain de unihockey, théâtre de la finale rocambolesque qui s’est terminée aux tirs au but.

On les croyait chenilles, mais ils sont en réalité papillons majestueux. Leurs visages colorés de sourires ravissants, d’yeux brillants. Leurs chevilles couvertes de boue, de pluie et de coups francs dans la lucarne. Les filets ont tremblé. Que ce soit de foockey, de volloot ou de uniholley. (uniholley, qui rime d’ailleurs avec Chollet, nom de famille de nos cuisiniers qui ont enseigné le pain à 4 de nos campeurs…)

Le matin fut occupé entre autres par le message sur la rupture. Genèse 3, désobéissance, mensonges de l’ennemi. Sans pérorer, l’orateur a souligné clairement le fait que nous soyons pécheurs. C’est terrible.

Mais la grâce surabonde. Elle peut couvrir l’immensité et la profondeur de notre péché.

 

Aujourd’hui en quelques mots : réponse = Jésus, boue, pain, trappes, pizza.

 

Même si c’est différent
De ce qu’on attend,
Dieu est fidèle
Et il répond.

Les plans chamboulés,
Trivouac annulé.
Presque comme si trivouac
Rimait avec le mot couac…

Le ciel bleu immaculé de la journée ne laissait pas présager l’orage qui allait s’abattre sur nos belles vallées. 06.45 ce matin, cellule de crise convoquée dans le bureau 2. La décision est prise. Au grand dam des marcheurs aguerris, au plus grand plaisir des ampoules et des courbatures.

Trivouac annulé, bivouac reporté. A l’instant, les campeurs dorment sous la tente, l’orage et les couvertures. Un orage à ne pas faire voler un papillon dehors. Mais la journée fut belle. Et sportive. On commence avec le frite-ness puis, après avoir fêté les anniversaires en tresse-violon, nous avons partagé un message sur le premier mariage. Géraud a utilisé l’image du baudrier et du mousqueton pour montrer la nécessité d’un mariage basé sur Dieu. Ce soir, la salle de réunion était occupée par les filles et le salon par les gars. Un temps de qualité pour approfondir le thème des relations. Vaste.

Le gros de la journée était occupé par une sortie marche. Quand même ! Certains ont trempé les pieds dans le Sulssee après avoir tout trempé dans le Sausbach. D’autres ont joué au loup-garou avec vue sur Interlaken. Bifurcations aux Vogelstein et Brendli étaient également au programme.

Tempête dans les nuages, tempêtes dans les chaussures. Nuages dans le café, café dans les tempêtes. Chaussures dans le café et tempêtes dans les tempêtes. Vous l’aurez compris, une journée de marche, au soleil.

Le temps pète.

 

Bonjour, cher lectorat !

Merci pour votre fidélité à la lecture de nos missives quotidiennes !

Rythmiquement. Nous avons commencé la journée avec le désormais traditionnel frite-ness, mené avec grâce par Enrico (pas Macias).

Le camp a enchaîné avec un encore plus traditionnel jeu de numéros. Pour l’anecdote, nous avons probablement battu le record de la partie la plus courte. On se demande bien que faisait la défense… En tout cas, ce n’est que partie remise (puisqu’on en a fait une autre) ; les campeurs ont beaucoup apprécié. C’était sport. Et flore. 

Framboises, fraises et myrtilles étaient également de la partie. Dans cette forêt jeune et lénifiante, on se sentait presque pousser des ailes, ou en tout cas sortir de l’œuf.

La soirée fut très riche. Nous avons vécu un “chill spi”, activité où chaque campeur passe un moment privilégié avec Dieu. Pour ce faire, différents postes de réflexion, de prière, d’actions concrètes autour du thème “créé à l’image de Dieu” occupaient le chalet. Par exemple écrire des mensonges identitaires sur un miroir, les tracer et les remplacer par le regard que Dieu porte sur nous. Autre exemple, ce poste avec de la porcelaine brisée, symbolisant la relation brisée, et puis cette croix qui nous permet d’abandonner ce qui était cassé pour être une nouvelle créature, réconciliée. Voler librement comme les papillons. C’est magnifique. C’était spirituellement très fort et profond.

Autre nouvelle très importante : demain, 18 août, nous partons en trivouac !! Le trivouac (excursion de 2 nuits en dehors du chalet) fait son grand retour à l’Aîné 2 pour des aventures en -alp et en -ald…
Nous espérons vous donner des nouvelles au plus vite !

 

Quelques sujets de prière : reconnaissance pour la bonne marche du camp jusqu’ici, des campeurs investis, motivés et serviables / reconnaissance pour la bonne santé / protection spirituelle / protection physique lors du trivouac / météo pour le trivouac (pour l’instant, c’est pas le rêve, mais ça passe) / avoir de bonnes discussions pendant les marches avec les campeurs / suivi des campeurs après cette riche soirée / des conversions, des transformations.

 

 

 

 

“Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.”

 

Les petits princes d’Isenfluh (et non pas de St-Exupéry) ont vécu leur première journée complète de camp. Nous avons commencé avec le…


… commencement. Genèse 1.1-25, le tout début. Après les services matinaux et les délices à gogo (la cuisine nous régale !), Jennie nous a conduits dans un temps d’étude. Ces 25 versets nous apprennent notamment que Dieu est hors du temps, trinitaire et qu’il manifeste sa gloire. Le verbe divinement inspiré de l’oratrice a fait réfléchir les campeurs : est-ce que je veux vivre ma vie sans Dieu ? Est-ce que mon cœur peut être transformé à travers la Genèse ?

 

Qu’apprivoise-t-on ?

 

Outre la Genèse, la jeunesse a fait preuve de fougue évasive. Dans le grand jeu de l’après-midi, les otages tentaient de tromper les preneurs d’otage et leur rubalise. Même les plus viles flagorneries ne dupaient pas les porions !

 

Finalement, tous se sont réconciliés lors d’une soirée jeux riche en expressions faciales et en retournements de situation. Littéralement.

 

Papilles ravies, journée réussie !
Papillons volants, reflètent la création !
Papilionacées, y en a jamais assez !
On s’voit demain, dans l’jardin

 

 

de Dieu !

 

Des 4 coins (ou presque) de l’Europe – Belgique, Allemagne, France et Suisse…

Ça y est, les campeurs sont là !

C’est donc internationalement que s’ouvre ce camp Aîné 2. Les campeurs sont arrivés en chenille à la gare puis au chalet, dans un cocon si doux. Et un peu frais. Un crachin a voilé les montagnes, mais les sourires ont papillonné par-delà les gouttes.

C’est tellement beau de les voir enfin ! Actuellement, ils sont (probablement) en train de dormir en groupe, tente et boule. On se réchauffe comme on peut. Il fait un peu frais. Mais que les cœurs sont chaleureux !

Les ballons ont été shootés, les raquettes sorties, les cartes étalées et le thème du camp, le staff, les règles et les campeurs présentés. Julien Lepers a même fait le déplacement et apparemment, plusieurs campeurs ont réussi un “4 à la suite” lors de la manche “présentation du staff”.

Pour l’instant, pas trop d’halitose ni d’androconie, les campeurs sont sages. Une bonne nuit de sommeil – au frais – et on se retrouve demain, en forme, pour le premier jour complet du camp !

 

Julien Lepers dans tout son art

Merci pour la plume valentine du Cadet 2. Elle a été transmise d’une main de maître (et pas de pied, il est cassé) aux rédacteurs de l’Aîné 2 !

––

Sur Isenfluh, les rayons de soleil semblent nous faire oublier la bise. Pour quelques instants seulement. Il fait frais ici, mais qu’elles sont belles, ces montagnes ! Vertigineuses, et roses… dès 20h21.

Et le staff aussi… qu’il est beau ! Un fétu de joie plane aux abords et dans les tentes du Chalet du Fondateur. La venue de nos 28 campeurs est imminente. Le camp dansait dans nos yeux depuis déjà quelques mois.

Tel un papillon qui virevolte galamment, gentiment, nous avons vu le 15 août s’avancer auprès de nous. Le monarque est désormais là, à nos portes. Et notre Roi céleste aussi ! Nous comptons sur Lui pour nous accompagner pendant ces 10 jours de camp et nous sommes sûrs qu’Il sera fidèle !

––

Nous gardons les belles histoires, aventures, photos et autres récits sphragistiques pour ces prochains jours…

 

p.s. Nous attendons toujours le paquet de sucreries, chocolats et autres flûtes…

Et ça y est, ils sont partis !  Après une matinée occupée à ranger les tentes, à faire les services et recevoir un dernier encouragement abrahamique par Jonathan, nos 45 protégés sont descendus à Lauterbrunnen, ont embarqué dans le car vers d’autres aventures…

 

Il n’y aura plus de morning work out sous la direction de Simon et Philippe mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus l’annonce pour la médite perso mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus ce temps personnel avec Dieu, tous réunis sur la terrasse mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus l’annonce de mettre la table pour le petit-déjeuner mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus besoin de demander 3 fois à un groupe de mettre sa table mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus de « Bona, bona…petit !!! » mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus de services à faire malgré les réfractaires mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus de belles voix qui louent ensemble le Seigneur mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus notre troupe avec qui l’on peut prier mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus de tournois endiablés mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus la salade et sa sauce magique mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus les chants de table mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus les petites têtes mignonnes des troupes des petits mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus les franches rigolades des groupes des gars mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus la troupe 6 et ses campeurs affamés demandeurs incessants de rab’ mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus de jeu de numéros et de victoires implacables du schtaff mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus tout ces visages que nous avons aimés mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus ces moments de partage forts lors des médites par groupe mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus cette fabuleuse équipe cuisine qui nous a régalé tout au long de la semaine

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus ces formidables monitrices et moniteurs qui ont été à l’écoute mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus ces fantastiques aide-technique qui ont pris les photos, fait les ventes et plein d’autres choses mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus l’équipe de direction qui a leadé le camp avec maîtrise et amour mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

Il n’y aura plus de chasses aux criquets, souris et autres bestioles dans la tente de la troupe 7 mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

Il n’y aura plus ces visages, ces personnes, ces moments que nous avons tant aimés mais

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

 

 

Il n’y aura plus de camp cadet 2 2019 mais l’année prochaine n’est pas si lointaine et surtout nous savons que

Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Hébreux 13 :8

Nous sommes plus que reconnaissants de ce que le Seigneur nous a protégé et permis de vivre durant cette semaine. Merci pour vos prières durant ce camp et continuons de le faire pour nos 45 jeunes !

Après avoir sécher les quelques larmes qui coulaient, il est temps de passer à l’étape suivante de notre vie sans crainte car Dieu nous dit :

Fortifie-toi et prends courage, ne sois pas effrayé ni épouvanté car l’Eternel ton Dieu est avec toi ou que tu ailles ! Josué 1 :9

 

A bientôt pour d’autres aventures !

Le Schtaff

 

N comme NOUVEAUTE : Morning work-out, jeu des otages et autres nouveautés sont le signe que les camps se renouvellent même si certaines activités restent les mêmes. Mais ce matin nous sommes entrés dans une nouvelle ère ! Le changement était maintenant et brutal, le réveil a été très spécial. En effet, nouvel évènement historique, pour la première fois dans les camps JAB, les campeurs ont vécu … un réveil auto-géré !

O comme ORGANISATION : Le but était d’apprendre partiellement aux jeunes comment se passe l’organisation d’une journée de camp et de leur faire découvrir quelque peu comment ça se passe de l’autre côté de la barrière : motiver des personnes à se lever, respecter un horaire et leader un groupe. Concrètement, comme seules directives, les campeurs ont reçu à leur réveil une feuille avec les activités à effectuer pour l’heure à venir : morning work out, médite perso, mettre la table, entonner un chant et manger le petit-déjeuner. Le schtaff entier s’est lui caché à proximité pour ne pas louper une miette de ce spectacle.

P comme PARI : Le pari était osé : comment allaient réagir les jeunes ? Un leader allait-il se démarquer ? Allaient-ils réussir à se débrouiller tout seuls ?

R comme REUSSI : Le pari fut entièrement réussi ! Après quelques hésitations des premiers réveillés, un duo leader féminin a pris les choses en main et la direction des troupes. Résultat: morning work out fait ! Médite perso faite ! Lancement du petit-déjeuner fait ! Le schtaff a donc pu ensuite rejoindre le camp comme si de rien n’était ! Certains campeurs ont même trouvé qu’ils étaient plus calmes lorsqu’ils étaient entre eux !!!

S comme : SAINT-ESPRIT : Thomas nous a ensuite conduit dans le message sur Genèse 11 :1-9 et la construction de la tour de Babel. Les Hommes, aveuglés par leur désir « d’être quelqu’un », d’être célèbre et par leur orgueil décident de construire une tour qui touchera le ciel. Ceux-ci n’obéissant pas à l’ordre de Dieu de remplir la Terre, le Seigneur décide de les punir à sa façon : tous se mettent soudain à parler des langues différentes ! La communication étant rompue, les Hommes se dispersent. Mais après la montée de Jésus au ciel, Dieu envoie son St-Esprit aux premiers chrétiens qui leur permet notamment de partager largement l’Evangile aux pèlerins étrangers : l’« anti-Balbel » !

T comme TERME : Beaucoup de choses devaient être mises à leur terme aujourd’hui. Notamment, le film, les tournois et le jeu de numéros !

U comme ULTIMES : Les deux ultimes matchs de Baby-foot et de Ping-Pong ont fait déplacer les foules ! Les deux finales ont été passionnantes, particulièrement celle de tennis de table qui s’est soldée par un score de 26 à 24 !!! Bravo à tous !

V comme VICTOIRE : Le traditionnel jeu des numéros schtaff-campeur a eu lieu ! Nous avons assisté à une large victoire des aînés qui conservent leur invincibilité historique ! Las d’attendre, le schtaff a même organisé une contre-attaque alors qu’il était censé défendre !

W comme « WHAT ABOUT NOW?”: Cette journée a aussi été l’occasion pour les troupes de passer tous ensemble un dernier moment autours de la Bible. Les monitrices et moniteurs ont aussi profité de faire un bilan personnel du camp avec chaque jeune pour aussi pouvoir les conseiller pour leur retour à la maison !

X comme « Xxx Merry Christmas! » : le froid ambiant était parfaitement en accord avec le thème de notre dernière soirée : « Ambiance de Noël » !!! Pères Noël, rennes, chants de Noël étaient de la partie ! Différents jeux et défis ont égayé la soirée alors que la cuisine nous a encore une fois régaler avec le triptyque Gratin de pomme de terre – cuisse de poulet – carottes !  Et que dire du dessert ?!: Une délicieuse poire Belle-Hélène !!! Comme c’est Noël, je vous propose comme cadeau une double ration de photos !

Y comme Yeah ! : Raps et petites chansons préparées par les campeurs ont aussi réjoui nos cœurs !

Z comme “Zzz” : Toutes et tous dorment maintenant, prenant des forces pour la journée chargée du retour de demain !

 

Le Schtaff

 

A comme AUBE : les campeurs dorment encore, la Jungfrau est dégagée et magnifique, on profite des derniers instants de calme avant une nouvelle journée.

B comme BAIN : certains peinent à se lever et seront « passés à la fontaine » sans ménagement malgré une défense et des gigotements énergiques.

C comme CRAMPES : toujours présentes, elles se font surtout ressentir lors du fameux morning work out !

D comme DIEU : la médite perso nous permet de se connecter avec notre Créateur et de placer ce nouveau jour sous son regard.

E comme ESTOMACS : vides, ceux-ci seront rapidement remplis par le petit-déjeuner.

F comme FELICITATIONS : aux deux troupes qui ont pu réciter tous les versets à apprendre durant le camp. Comme récompense ils ont pu dormir dans le chalet et prendre le petit-déjeuner au lit, servi par l’équipe de direction au grand complet sur une musique « clavecinante » de Mozart !!!

G comme GO ! : direction la piscine d’Interlaken en prenant le train entre Lauterbrunnen et la gare de L’Entre-deux-lacs !

H comme HAUTEUR : aux sommets des plongeoirs on se bouscule pour se lancer dans le vide et l’eau ! D’autres préfèrent se jeter dans le sable lors de parties de volley de haut niveau ! Toutes et tous profitent de la fraîcheur bienvenue du lieu aquatique, chose agréable lors de cette chaude journée !

I comme ISENFLUH : le retour vers Isenfluh permet d’organiser une nouvelle course ! Sans le poids du bivouac, beaucoup plus de jeunes y participent et les temps sont clairement améliorés en comparaison à la première édition ! Bravo à tous !

J comme « J’ETABLIS » : Annick nous conduit ensuite dans le message et nous présente l’Alliance qu’établit Dieu avec Noé en Genèse 9 : Il ne détruira plus la Terre par les eaux et l’arc-en-ciel en sera le signe ! Nous sommes aujourd’hui sous la Nouvelle Alliance, celle dans laquelle Dieu nous promet son pardon si nous confessons nos péchés et acceptons le sacrifice de Jésus-Christ. Le message fut suivi d’un moment d’appel à accepter Jésus comme Sauveur et Seigneur. Soyons reconnaissons et prions pour ceux qui ont fait ce pas dans leur cœur !

Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. Luc 22 :20

K comme KLIN D’ŒIL: « Après l’orage, l’arc-en-ciel » dixit Annick. Le Créateur nous gratifia du premier arc-en-ciel du camp en parfaite Koordination avec le thème du message !

L comme LEG DU PASSE : tradition oblige, le jeu de numéro a été plébiscité mais joué à l’intérieur suite au déluge de fin de journée. La traditionnelle partie Schtaff-campeurs n’a pas pu avoir lieu mais ce n’est que partie remise !

M comme MORPHEE : à nouveau dans ses bras, endormis, ils ne se doutent pas de se qui va se passer à leur réveil…

Le Schtaff

 

Blanche : La nuit que nous venons de passer ne l’était surtout pas. En effet, les campeurs et le schtaff ont pu bénéficier d’une heure de sommeil en plus pour se remettre des efforts du bivouac.

Gris : comme nos campeurs qui sont de véritables avaleurs de pois gris et ont dévoré le brunch prévu par l’équipe cuisine avec avidité : pain, roestis, bircher, viande froide, œufs et fromage étaient au rendez-vous ! Encore merci la cuisine !

Rouge : comme le sang d’Abel tué par son frère Caïn. Le 1er message de ce jour nous a été apporté par Guillaume qui avec sincérité nous a montré que l’offrande de Caïn n’avait pas été acceptée par Dieu car il ne le faisait pas totalement dans un but d’honorer Dieu contrairement à Abel. Il nous a invité à servir Dieu dans tout ce que nous faisons : « Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. » 1 Corinthiens 10 :31

Noir : comme les masques des preneurs d’otages qui nous ont surpris dans l’après-midi ! Pas de panique, il ne s’agissait que d’un nouveau jeu imaginé par Jonathan nommé « Otages » qui mêle stratégie, fun et cohésion d’équipe.

Bleu : comme l’eau et la pluie que Noé a dû affronter sur son arche. En fin de journée, Chloé nous a parlé de cet homme qui a eu confiance en Dieu et qui a été prêt à lui obéir malgré l’ampleur et l’incongruité de la tâche que Dieu lui demandait.

Jaune : comme les délicieuses tartes que nous ont concoctées la cuisine !

Multicolore : comme la beauté et la diversité des 11 (!) bricolages proposés par le schtaff aux campeurs qui se sont éclatés à créer des œuvres aux noms évocateurs tel que : pliage infernal, navette interstellaire ou encore missile intercontinental !

Bonne nuit !

 

Le Schtaff