Bonsoir à tous, cher lectorat !

Le camp Aîné 2 2018 est désormais lancé, tous nos bien-aimés sont arrivés sous un soleil bienfaisant et sous l’œil de notre Dieu bienveillant. Le bien-être de tous fut assuré par une cuisine délicieuse et bienséante : tarte aux fruits pour le goûter, spaghetti bienvenus pour le souper, salade de fruits pour rayonner et biscuits chocolatés pour terminer !

Ce soir, nous avons fait connaissance, d’abord avec des anecdotes bien croustillantes dont le bien-fondé nous a parfois fait rire aux éclats, puis par un jeu où chacun s’est affublé d’un post-it bien choisi pour développer son bien-dire ainsi que la connaissance des autres participants… Finalement, Géraud a introduit le thème du camp en soulignant la beauté et la puissance du Notre Père, une prière riche de sens que nous étudierons tout au long de ce camp.

Nous sommes reconnaissants pour cette première journée de camp, aussi demie soit-elle. Les campeurs ont déjà trouvé leurs aises au Mölkky, au baby-foot, au Bang, au chant ou à la vaisselle. L’ambiance est déjà très bonne et on se réjouit de la suite. N’hésitez pas à nous faire signe d’une manière ou d’une autre, ça nous fait toujours plaisir !

 

 

p.s. On attend toujours le paquet de friandises, saucissons, sucreries et compagnie…

 

 

Le staff est prêt, nous attendons les campeurs dans l’effervescence et la réjouissance : l’expression “Ça va l’chalet ?” semble très appropriée. La symphonie du passé (demandez à la cuisine…) a été ingurgitée et on a plein de très bons plans pour la suite du camp… et aussi des gros plans pour la suite de cet article.

Le sombre 121 nous salue depuis la Jungfrau, et nous contemplons ses neiges éternelles à travers une verdoyante frange de sapins. Le soleil est au beau fixe, les arbres sont verts et les 29 campeurs en route. Dieu est également parmi nous, on se réjouit de vivre ce camp en Sa présence, en plein milieu de sa création. N’hésitez pas à nous soutenir dans la prière, on en a bien besoin, tant le staff que les campeurs.

A bientôt pour la suite des aventures !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p.s. On attend toujours le paquet de friandises, saucissons, sucreries et compagnie…

Pour cette dernière journée complète de camp nous avons eu droit à un message de Jonathan sur la dernière partie du Notre Père.

Durant l’après-midi Guillaume nous a proposé un jeu de l’oie géant, il y avait trois critères de notation : la première équipe arrivée, l’équipe avec le plus de points, et l’équipe qui trouvait l’Easter Egg caché dans le jeu.

Après la fin du jeu les campeurs ont pu choisir entre plusieurs activités : aller visiter les cabanes, jouer au foot ou au volley et décorer le chalet pour la soirée. Cette dernière soirée était sur le thème Gaulois. Les campeurs ont eu droit à un banquet gaulois avec du cochon à la broche, le repas était entrecoupé de plusieurs activités tels que l’écriture d’une chanson, d’un jaquadix et d’une création de petites scénettes.

La soirée s’est terminée avec le visionnage des différentes vidéos des jours du camp, ainsi que quelques chants.

C’est avec un peu de tristesse que les campeurs ont rejoint leurs sacs de couchages pour une dernière nuit sous tente.

Mais Dieu est riche en compassion. A cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts en raison de nos fautes, il nous a rendus à la vie avec Christ c’est par grâce que vous êtes sauvés”

Éphésiens 2:4-5

 

 

Journée construction de cabanes par groupes, puis repas concours au feu de bois finalement évalué par un jury hors normes. Magnifiques moments passés à scier, couper, hacher, griller et rigoler!

Après une médit’ perso, un petit déjeuner et des services, les campeurs ont eu droit à un message de la part de Guillaume sur : “la tentation”. Plus tard, les campeurs sont partis au Sulsee pour pique-niquer et jouer au disc-golf.

Suite à un après-midi bien rempli, les campeurs sont rentrés au camp, transformé en escape game géant pour la soirée!

Ils ont étés emprisonnés dans le chalet du fondateur et leur but était de s’échapper en résolvant des énigmes.

“Dieu donne un foyer à ceux qui sont solitaires, il délivre les prisonniers et les rend heureux; seuls les rebelles habitent des lieux arides.”

Psaumes 68 : 7

C’est après que les campeurs aient tous réussi à s’échapper qu’ils ont pu aller dans leurs tentes pour passer une bonne nuit de repos.

 

Deuxième jour brouillardesque du bivouac, direction Mürren, puis Isenfluh! Les campeurs et le staff toujours au beau fixe, gloire à Dieu!

Après les efforts du bivouac, les campeurs ont pu faire une grasse matinée jusqu’à 9h.  Suivie par un brunch puis un message de Philippe sur le pardon.

Suite au message les garçons et les filles sont partis en forêt chacun de leur côté pour créer une cabane. Les garçons ont construit “L’Antre du Grizzli” et les filles nous ont présenté “Mille Feuilles” ainsi que “La Mousseuse”.

“l’Antre du Grizzli”

“Mille Feuilles”

“La Mousseuse en construction”

Plus tard les campeurs sont retournés au camp et ont du préparer leur repas au feu de bois avec des ingrédients tels que des carottes, des pommes de terre, des tomates, de la viande hachée, des oignons, de la pâte à pain, de la confiture, et des condiments fournis par l’équipe cuisine. Ils ont ainsi pu imaginer plusieurs recettes originales. Les garçons de la troupe 5 ont présenté comme entrée à notre jury des sauterelles grillées à la burkinabé!  “C’était excellent!” Jonathan tandis que Philippe contrastait son avis : “Les cuisses de sauterelles sont bien meilleures que l’abdomen !” . Les garçons de la troupe 7 ont créé un Eiger de carottes ainsi qu’un kebab. Les garçons de la troupe 6 ont façonné une montagne de steak haché sur son lit de patates. Les filles quant à elles se sont toutes rassemblées pour faire le même repas, dont le dessert était un pain de trappeur fourré à la confiture.

 

L’équipe technique